Poudrières en Mer de Chine I. Introduction.

Barack Obama, Tran Dai Quang
Le président américain et son homologue vietnamien Tran Dai Quang devant le buste d’Ho Chi Minh au Palais Présidentiel d’Hanoi le 23 mai 2016.

Du 22 au 25 Mai 2016 le président américain Barack Obama a effectué une visite symbolique à Hanoï. C’est le premier président américain à s’être rendu au Viêtnam depuis le départ des troupes américaines du sol vietnamien en 1973. Le but expresse de cette visite consista en la levée de l’embargo américain sur les équipements militaires.

Cette visite fait suite au « pivot » stratégique américain ver l’Asie engagé à partir du discours d’Hilary Clinton à Honolulu le 10 novembre 2011 dans le cadre de l’APEC, le forum de coopération économique pour l’Asie-Pacifique.

Les raisons de ce changement stratégique sont multiples mais peuvent se résumer par l’émergence de la puissance chinoise.

Ce décollage chinois est en fait le centre de gravité des préoccupations géopolitiques des pays d’Asie Pacifique quelque soit leur positionnement.

Ces positionnements se cristallisent à propos de la Mer de Chine (MDC) en ce que 2 archipels de cette mer sont l’objet de rivalité entre certains pays qui en sont riverains.

Le Vietnam est en première ligne dans ces conflits de territoire par le fait que le pays prétend avoir des droits sur les 2 archipels, que ces deux archipels ont été sous son contrôle effectif puis pris par la force, qu’il partage une frontière terrestre avec la Chine et que la Chine demeure l’ennemi millénaire des vietnamiens.

Ainsi le gouvernement vietnamien trouve t’il un allié naturel dans son homologue américain.

Afin de comprendre les mécanismes profonds de ces événements il convient de procéder d’abord à une présentation exhaustive des litiges territoriaux en mer de Chine (Poudrières en MDC II).

Il s’agira ensuite de comprendre le contexte de ces litiges en présentant le contexte juridique (Poudrières en MDC III), l’insertion de la MDC dans le monde actuel (Poudrières en MDC IV), la source des revendications chinoises ainsi que le changement stratégique opéré par la Chine (Poudrières en MDC V et VI) pour finir avec la relation paradoxale qu’entretiennent Chine et Vietnam (Poudrières en MDC VII).

A l’heure où ces lignes sont rédigées deux articles complémentaires sont en préparation à propos de ce sujet et traitant respectivement de la nouvelle relation Etats Unis-Vietnam et du contexte de course aux armements en MDC.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s