Défi 30 jours/30 articles #5 – Poulo Condore – Un bagne au paradis

            Du malais Pu Lao Kundur (« île aux courges »), le nom désigne à la fois l’archipel d’ile à 180km environ au Sud Est de la côte sud du Vietnam et le bagne qui s’y trouvait.

carte-poulo-condor
Situation géographique des îles de Poulo Condore (En rouge au sud, Carte de guerre américaine)

Comptoir commercial portugais dès le XVIème siècle, son emplacement particulièrement propice au commerce attise la convoitise des hollandais puis des anglais.

            C’est l’empereur Gia Long qui, en reconnaissance des services rendus par la France[1], l’offre à sa souveraineté en 1787. Les soubresauts de l’histoire de France fin XVIIIème et début XIXème siècle (Révolution, Empire, République, Restauration, re République) furent tels que les îles ne seront effectivement occupées qu’en 1861. L’idée d’en faire un archipel-prison fut rapidement adoptée (1880) suite la conquête du Vietnam.

            Comptant jusqu’à 2000 prisonniers au plus fort de sa fréquentation dans les années 30 (après les révoltes de Yen Bay et du Nghe Tinh), la prison est spécialisée dans la détention de prisonniers de droit commun dangereux (meurtrier, violeur) mais aussi et surtout de prisonniers politiques issus des mouvements d’indépendance. A noter tout de même que le bagne n°2 fut un temps transformé en véritable « université révolutionnaire » dans laquelle les détenus communistes enseignaient aux « droits communs » les techniques de subversion soviétiques et l’ABC du communisme de Boukharine. D’ailleurs pendant longtemps les rescapés de la première heure de Poulo Condore seront recrutés d’office aux plus hauts postes civils et militaires au mépris des compétences et même parfois du bon sens.

cage-a-tigre
Exemple de « cage à tigre » exposée actuellement dans l’ex bagne.

L’espérance de vie y est très faible et dépend avant tout de la violence des typhons et des épidémies sévissant dans la prison. Les conditions de détention sont très dures et certains traitements particulièrement éprouvants sont infligés aux meneurs comme la cage à tigre ou encore la décortiquerie (en référence au travail consistant à actionner les machines séparant le paddy des grains de riz. La chaleur et la rudesse du travail étaient considérées comme un pré-enfer).

lieu-de-detention
Cellule commune dans le bagne de Poulo Condore. A noter que les conditions de détention ne changèrent guère malgré les changements d’administration

  Au départ des Français en 1954, les Américains prirent le relai, agrandirent le complexe pénitentiaire et continuèrent le « travail » des colons en remplaçant les indépendantistes par des communistes. Le roman d’Anna Moï Riz Noir dépeint cette ambiance en racontant l’histoire vrai de deux sœurs incarcérées dans la prison dans les années 60.

            Le 30 Avril 1975, jour de la chute de Saïgon, le bagne ouvre ses portes et ses survivants sont accueillis en héros au Vietnam. Semblant décidément être une prison parfaite, la nouvelle république socialiste unifiée du Vietnam y déporte officiers et soldats de l’armée du Sud Vietnam pour des séances de « rééducations politiques » dont les conditions ne devaient guère différées des temps coloniaux ou américains. La prison ne ferme définitivement ses portes qu’en 1993. Entre 1861 et 1975 20 000 personnes sont mortes à Poulo Condore, le nombre de « rééduqués » n’est pas connu.

vo-thi-sau
Vo Thi Sau, martyre du bagne de Poulo Condore.

            Aujourd’hui l’archipel de Poulo Condor est un parc national aux éclats de paradis terrestre et protégé du tourisme de masse comme à Phu Quoc. Les bagnes sont également des lieux de recueillement et de mémoire pour les Vietnamiens. Des scènes représentant la vie des bagnards ainsi qu’un cimetière au style très soviétique furent mis en place pour illustrer l’histoire de l’endroit. Une martyre de l’île a également été élevée au rang d’héroïne des forces armées populaires en 1993 : une certaine Vo Thi Sau, activiste arrêtée pour avoir tué à la grenade deux collaborateurs vietnamiens en 1952. Elle fut également la première femme fusillée du bagne.

 

con-dao-island-3
Photo récente des îles de l’archipel de Poulo Condore.

[1] https://vinageoblog.wordpress.com/2017/01/18/reponse-aux-lecteurs-n3-la-forte-influence-sans-assimilation-de-la-civilisation-chinoise-sur-le-vietnam-partie-i-introduction-et-perspectives-historiques-leffondrement-de-la-chine-e/

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s