Guerre des images # spécial – Rétrospective pour les 50 ans de l’offensive générale du Tet 1968.

En suivant le déroulement chronologique de cette série d’articles, il me fallait parler de l’offensive générale surprise du Front de Libération du Sud Vietnam lors du nouvel an vietnamien de l’année 1968. Mais comme c’est un sujet qui a déjà fait l’objet de développement sur le blog et pour éviter les répétitions, la structure traditionnelle des articles « Guerre des images » se verra modifier.

Dans le meme temps, cet épisode de la guerre du Vietnam ayant fait l’objet de nombreuses clichés, décision fut prise de transformer ladite structure en compilation de photographies afin d’offrir une vision plus globale et moins académique de l’événement.

Il est néanmoins recommandé de lire ou relire les articles traitant du Tet 1968 déjà en ligne:

Avant d’aborder cette rétrospective, il est à noter que l’année 2018 fut l’occasion du 50ème anniversaire de l’offensive. A cette occasion, Hanoi opta, comme pour les 100 ans de la révolution bolchevique l’année dernière: https://vinageoblog.wordpress.com/2017/11/12/actualites-les-100-ans-de-la-revolution-bolchevique-au-vietnam/ , pour une célébration plutot discrète et tout en retenue sur le plan de politique intérieure et extérieure. Cela s’explique en partie par 1) le fait que l’offensive générale de 1968 fut un échec militaire cinglant dont l’armée vietnamienne n’est guère fière, 2) qu’une grande partie de la population dans le sud de l’actuel Vietnam voit cet épisode comme le paroxysme de la guerre civile et de la cruauté des troupes communistes, 3) la volonté diplomatique du pays d’ouvrir les relations avec un maximum de partenaires afin de contrer l’influence chinoise.

Khe Sanh:

Base aérienne proche de la zone démilitarisée, Khe Sanh fut attaquée le 21 janvier 1968 afin de fixer les troupes américaines et sud vietnamiennes. Encerclé, le site subit un siège de 77 jours (jusqu’au 8 avril) qui se solda par un victoire américain sur le fil.

ke sanh
Soldats américains sur les hauteurs dominant la vallée entourant le plateau sur lequel est situé la base aérienne de Khe Sanh.
ke sanh assaut
Vague d’assaut sur la position américaine.
ke sanh avion
Un bombardier détruit à coup de mortier.
ke sanh siege
Les soldats américains au repos attendant la prochaine vague d’assaut.
VIETNAM WAR U.S. MARINE QUOTE
Un soldat américain reprend le commentaire ironique du magasine Newsweek à propos du siège de Khe Sanh: « Attention: être un Marine à Khe Sanh peut-être dangereux pour votre santé ».
khe_sanh__anh_22
Un char T-34 de fabrication soviétique embourbé près de la base de Khe Sanh. Ce fut la première utilisation de blindés au combat par les guérilleros communistes, ce qui ne manqua pas de marquer les consciences dans l’armée et l’opinion publique américaine. Photo Nord Vietnamienne.
khe_sanh__anh_10
Dernier avion évacuant Khe Sanh.
khesanh
Photo aérienne de Khe Sanh après évacuation.

Hue:

Hue constitue un théatre particulièrement sanglant du Tet 68: la ville est occupée par le Viet Cong du 31 janvier au 3 mars (28 jours). Retranchés dans la citadelle impériale, les insurgés communistes ne seront délogés qu’après le pilonnage massif de la ville.

fuite civil
Les civils fuient la rive gauche de Hue, en proie aux attaques Viet-Cong. L’offensive générale, qui devait provoquer un soulèvement de la population contre « les impérialistes et l’armée fantoche », fut, tout comme le volet militaire, un échec critique pour l’état-major insurgé.
68 blessé
Un soldat américain tire vers lui un de ses camarades blessé aux jambs.
hue mark bowden assaut
Les Marines et soldats sud-vietnamiens donnent l’assaut contre le Q.G ennemi, installé dans la cité impériale de Hue à la faveur du relâchement de la surveillance avant la fete du Tet.
200 assassinats ciblé
Lors de 28 jours d’occupation de la ville de Hue par les troupes communistes environ 200 notables de la ville, plus ou moins « compromis » avec les Américains ou le régime de Saigon, furent exécuté. Ici les familles des victimes venues identifier les corps après la fin des combats.
hue citadel après
Porte Sud de la citadelle de Hue suite aux combats. Sur la cinquantaine de batiment composant la cité interdite de Hue, seuls 6 sont encore debout aujourd’hui.
hue citadel
Mur d’enceinte Est de la citadelle.

 

efugiés
Habitants de Hue bivouaquant en attente de la fin des combats.
m50 driver 68
Un conducteur de char type M-50 endormi à la suite des terribles combats quasi ininterrompus pour la reprise de Hue.
fin off tet
Une sentinelle sud-vietnamienne devant les batiments branlants de la citadelle de Hue

Bien Hoa:

quy nhon
Poste de commandement insurgé dans la ville de Bien Hoa.
khe sanh
Une section de G.I  dépechée en soutien à Bien Hoa.

Saigon:

Décidés à porter la guerre dans les villes, les guérilleros profitent de la surprise pour investir les centres névralgiques de la capitale, ont l’ambassade Etats Unis. Les affrontements vont durer 34 jours.

American-embassy
L’insigne de l’ambassade américain à Saigon décrochée par le commando Viet resté maitre du bâtiment durant 4 jours.
Saigon-ambassade-USA-LIFE Feb 9 1968
La double page consacrée par le magasine Life à l’attaque des bâtiments officiels américains Saigon.
vc ambassade
La police militaire américaine après la capture d’un insurgé.
an quang pagoda, quartier de saigon
Pagode de An Quang, QG Viet Cong durant l’attaque, quartier extérieur de Saigon.
cholon marché tet
Le marché de la ville de Cholon, contigue à celle de Saigon.
cholon 68
Une rue de Saigon après la fin des combats.
saigon post 68
Idem.
blesséééé
L’armée du régime de Saigon panse ses plaies.
Cholon_after_Tet_Offensive_operations_1968
Les habitants du quartier de retour dans ce qu’il reste de leur foyer après l’offensive.

Tan Son Nhat:

Actuel aéroport d’Ho Chi Minh Ville, Tan Son Nhat était à l’époque l’aéroport militaire américain principal dans le delta du Mékong.

tan-son-nhut-air-base-during-the-tet-offensive
Les Marines montent la garde à l’entrée de la base aérienne de Tan Son Nhat après la première vague d’assaut qui entraina la destruction de plusieurs appareils au sol.
tan son nhat 68
Les cadavres du commando communiste ayant tenté de prendre d’assaut la base de Tan Son Nhat.
bien hoa air base 68
Un G.I devant la carcasse d’un hélicoptère d’attaque détruit par une grenade défensive.

Commandos nord vietnamien

vietcong-1
Photo de groupe d’un commando Viet Cong avant les débuts des combats.
commando vc
Une colonne Viet Cong se dirige vers le front pour l’attaque général du Tet 1968. On remarquera la « touche » propagande dans le sourire arboré par les soldats.
irregulier vc
Les miliciens communistes au combat dans les faubourgs de Saigon.
Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s